Troubles psychosomatiques et ostéopathie

La psychosomatisation

Provient du grec «psukhê» qui signifie âme et «sôma» le corps.

Si l’on devait en donner une définition brève, on pourrait décrire le trouble psycho- somatique comme étant un trouble fonctionnel dont le déterminisme et l’évolution sont soumis à des facteurs d’ordres psychiques ou conflictuels.

Certaines énergies pulsionnelles non élaborées mentalement et insuffisamment évacuées par l’action se déclareront au niveau du corps.

Tous les évènements traumatisants vont être en grande partie refoulés et engrammés dans l’inconscient.

Le refoulement vers l’inconscient se fait majoritairement lors de la petite enfance au moment de l’apprentissage de la parole, mais aussi déjà pendant la vie intra-utérine.

Une tension, un stress ou un trouble trans-générationel pendant la grossesse de la mère aura une répercussion sur l’état psychosomatique du bébé autant qu’un événement éprouvant (comme un deuil ou la perte d’un des parents) dans la vie d’un enfant pourra introduire une vulnérabilité qui se fera ressentir à l’âge adulte lorsque un nouvel événement, qu’il soit majeur (maladie, deuil, agression, traumatisme…) ou mineur (situation de stress, tracas de la vie quotidienne..), précipitera la survenue d’un trouble psychosomatique.

La psychosomatisation va donc être l’expression de l’inconscient quand il y a un « trop plein » de pulsions refoulées.

Les différents troubles somato-émotionnels et leur interprétation d’un point de vue psychologique

Le symbolisme des symptômes se base sur la théorie que l’atteinte d’un organe est reliée à une émotion.

745885

Roger Fiametti, Le langage émotionnel du corps 2 ; Décoder et résoudre les conflits psycho-émotionnels, Paris, Dervy, 2006.

Les différentes indications à une libération somato-émotionnelle:

I osteo somato

Le traitement ostéopathique

L’approche holistique de l’ostéopathie tente d’inclure tous les éléments qui composent l’individu dans sa prise en charge.

Elle n’examine pas le corps comme un « objet à réparer » sans affect, mais comme une totalité, lieu de parole et d’expression.

De la même manière, les traitements ont une action sur le corps mais aussi sur le psychisme.

Une fois le traitement ostéopathique effectué, il est possible que cette libération réveille des souvenirs ou des sentiments enfouis et donc qu’émerge une part d’inconscient.

Une telle décharge de tension, d’émotion peut provoquer sur le moment des réac- tions appelées décompensations, comme des pleurs, des bouffées de chaleurs, un épuisement soudain puis un sentiment de mieux-être et de plénitude.

Au bout de plusieurs séances, le patient sera libéré des douleurs pour lesquelles il était venu nous voir.

L’ostéopathie peut être d’un grand secours quand le patient a des difficultés à commencer une thérapie verbale (néanmoins importante dans le processus de guérison) car celle ci peut être rendue complexe quand le patient a du mal à exprimer ses affects et ses émotions.

Deja un comentario

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close